Propriétaire du mois : Kevin Bloemen vous raconte son expérience Drivy

Il y a un mois, nous avons officiellement lancé Drivy Open à Bruxelles. Le boîtier Drivy Open permet aux propriétaires de louer leur voiture à distance en rendant possible l’ouverture du véhicule depuis le smartphone du locataire. Un véritable gain d’autonomie, très apprécié des locataires, multipliant les opportunités de location pour moins d’efforts – comme expliqué par le quotidien La Libre Belgique. Depuis son lancement, des dizaines de voitures ont été équipées de la technologie Open. Ces véhicules représentent déjà 30% des locations à Bruxelles. Nous nous sommes donc entretenu avec Kevin Bloemen, propriétaire du mois et l’un des premiers à s’être équipé d’Open, pour qu’il nous partage son retour d’expérience.

Qui est Kevin Bloemen ?

Kevin Bloemen, 32 ans, habite à Liège. Adepte de l’économie collaborative, le propriétaire Liégeois a très vite compris l’opportunité que représentait l’autopartage. Après la création de deux entreprises et le succès de Drivy en France – marché phare de la plateforme – il décide de lancer son activité de location en tant que professionnel.

Les raisons de son succès

Le propriétaire du mois apporte beaucoup d’attention à proposer une expérience locative optimale à ses locataires. Ses véhicules sont bien entretenus et ses annonces soignées, lui permettant ainsi d’obtenir d’excellentes évaluations qui améliorent la performance de son annonce. En effet, les évaluations reflètent la satisfaction des locataires précédents et rassurent les nouveaux locataires. Il se rend également disponible pour échanger avec ces locataires, les guider et répondre à leurs questions.

 

A ses débuts sur Drivy, Kevin n’avait qu’un seul véhicule : une Ford Mondeo. Aujourd’hui, il en a 6, tous disponibles en réservation instantanée. L’un d’entre eux a récemment été équipé de Drivy Open. Le boîtier représente un véritable gain de temps : plus besoin de se déplacer ni d’accepter les demandes de location. Cette combinaison gagnante offre également plus de flexibilité, les véhicules sont disponibles même lorsque le propriétaire ne l’est pas. De cette manière, impossible de passer à côté d’une occasion de location. Après seulement un mois, Kevin est déjà convaincu du potentiel de Drivy Open, très sollicité par ses locataires, et ses revenus locatifs ne s’en portent que mieux. Son esprit entrepreneurial y voit une opportunité de développer son activité et Kevin a pour projet de faire de Drivy son activité principale en investissant dans 5 nouveaux véhicules – qui seront tous équipés de Drivy Open.

Les recommandations du propriétaire du mois

Selon Kevin, le plus important pour optimiser ses revenus sur Drivy c’est de bien connaître la plateforme pour pouvoir proposer un service de qualité. Kevin est très satisfait du boîtier Open et le recommande à tous les particuliers et professionnels de la plateforme : “Vous pouvez faire profiter quelqu’un d’autre de votre voiture pendant que vous faites autre chose”. Grâce à Drivy Open, sa voiture génère plus de revenus locatifs en un minimum d’effort. Les propriétaires de véhicules équipés de Drivy Open reçoivent en moyenne 50% de demandes de location en plus et peuvent gagner jusqu’à 800 euros par mois.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *